L’achat d’une voiture ancienne : les formalités à entreprendre

voiture ancienne les formalités

Vous voulez vous faire plaisir et acquérir un véhicule ancien ? Plusieurs formalités seront nécessaires pour conduire une voiture ancienne. Si le véhicule a plus de 30 ans, il est classé en catégorie voiture de collection. Comme pour n’importe quelle autre voiture, il faut l’immatriculer, passer un contrôle technique et souscrire une assurance.

Pour être autorisé à circuler, la voiture ancienne comme tous les autres véhicules doit posséder une carte grise et être immatriculée. Si le véhicule est classé voiture de collection, ce qui signifie qu’il a plus de 30 ans, il peut bénéficier d’une plaque d’immatriculation ancienne : fond de plaque noir avec des chiffres en blanc. Pour immatriculer une voiture ancienne, il faut obligatoirement aller à la préfecture car la démarche ne peut pas se faire en ligne. Si vous avez l’ancienne carte grise du véhicule, il suffit de remplir les formulaires pour une immatriculation classique en précisant s’il s’agit d’un véhicule de collection ou d’une voiture ancienne. Dans le cas d’une voiture de collection qui n’a plus de carte grise, il faut contacter la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE) pour obtenir une attestation qui fournira les détails figurant sur une carte grise classique : marque, genre, puissance, type, numéro de série, nombre de places assisses, numéro de châssis, du moteur ainsi que la date de la première mise en circulation du véhicule.

Le coût d’une attestation auprès de la FFVE est de 50 euros. Il faut également joindre à la demande deux photos récentes du véhicule et la photocopie du certificat de vente. Si la voiture a été achetée à l’étranger, le demandeur doit joindre une photocopie de l’immatriculation étrangère avec une copie du certificat de vente. L’attestation de la FFVE doit être jointe à la demande de carte grise de véhicule de collection et le tout déposé auprès des services compétents de la préfecture.

Les véhicules de collection ne passent le contrôle technique que tous les 5 ans contrairement aux autres catégories de véhicules qui doivent s’y soumettre tous les deux ans. Depuis la mise en place de la nouvelle règlementation, les voitures de collection doivent être accompagnées d’un certificat d’immatriculation (équivalent de la carte grise) sur lequel figure obligatoirement dans la rubrique z du certificat, la mention « véhicule de collection». Les propriétaires peuvent circuler sur l’ensemble de l’hexagone et effectuer le contrôle technique du véhicule auprès de n’importe quel centre de contrôle technique implanté sur le territoire.